.

.

.

.

.

Car

Mot de la Présidente

La Commission de l’Informatique et des Libertés, se veut d’être à l’avant-garde de protection des données à caractère personnel des populations.

Dans un monde où les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) connaissent une expansion exponentielle, bouleversant les habitudes et les comportements, ajouté au besoin croissant des individus et des organisations à collecter, traiter, communiquer et partager des données numérisées ou non notamment à caractère personnel, commande à notre institution la maîtrise de ce nouvel univers d’interaction par une proaction et une réflexion permanente.

Lire la suite

Les missions de la CIL

INFORMER & FORMER

La CIL est investie d’une mission générale d’information des personnes sur leurs droits et leurs obligations en matière de traitement de données personnelles.

Lire la suite

RÉGULER & CONTRÔLER

La CIL reçoit les déclarations de traitement et émet des avis, recense les fichiers, autorise les traitements les plus sensibles (recherche dans la santé) avant leur utilisation.

Lire la suite

PROTÉGER & ANTICIPER

Dans tous les secteurs d’activités (internet,  consommation,  administration), la CIL est appelée à aider les citoyens dans l’exercice de leurs droits : droit d’accès, 

Lire la suite

Get Affordable Insurance Online

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed vehicula porta enim, consectetur convallis enim tincidunt ac. Suspendisse condimentum mattis libero, eu consectetur lectus dapibus varius. GET A QUOTE

Mise en oeuvre des traitements des données à caractères personnels

Principes directeurs

Droits des personnes

Obligations des RT

Sanctions

J
ournée nationale de protection des données personnelles

brand logo
logo-9
logo-10
brand logo
logo-12
brand logo

Nos Actualités


Nos actualités

La CIL à la rencontre des futurs sous-officiers de Gendarmerie

A l’occasion de la Semaine Nationale de la Culture, la CIL organise en marge de cette activité, des sensibilisations au... Lire la suite

La CIL actrice de la foire SNC Bobo 2024

La semaine nationale de la culture SNC Bobo 2024 a démarré le 27 avril 2024. La Commission de l’Informatique et... Lire la suite

La CIL rend compte au Président de l’ALT

Le rapport annuel d’activités 2022 de la CIL est désormais à la disposition du président de l’Assemblée Législative de Transition... Lire la suite

Séance de travail entre la CIL et le ministère en charge des relations avec les institutions.

Une délégation de la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL) s’est rendue le 23 avril 2024 chez le ministre... Lire la suite

4ème session ordinaire de l’année 2024

Les commissaires de la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL) ont examiné le dossier du Centre de Recherche en... Lire la suite

Engagement patriotique : La cellule genre de la CIL en action

Deux arbres plantés pour répondre à l’appel du chef de l’Etat. Celui de faire preuve d'actes de patriotisme au cours... Lire la suite

LA CIL OUTILLE LA LIGUE DES JURISTES DE L’UNIVERSITE NAZI BONI

Une immersion dans les locaux de la CIL qui se termine par une sensibilisation. La Commission de l’Informatique et des... Lire la suite

Journées portes ouvertes de la CIL : Zoom sur les structures représentées

4 structures se sont jointes à la CIL pour les journées portes ouvertes. Du 28 au 29 mars, elles exposent... Lire la suite

.
29 avril 2024A l’occasion de la Semaine Nationale de la Culture, la CIL organise en marge de cette activité, des sensibilisations au profit de divers acteurs. C’est dans ce cadre que le 29 avril 2024, la Commission de l’Informatique et des Libertés a animé une conférence au profit des pensionnaires de l’Ecole Nationale des Sous-Officiers de Gendarmerie (ENSOG). Ils ont reçu des communications en lien avec les dangers nés de l’évolution du numérique, des règles de cyber-prudence et l’importance d’être un acteur de la protection des données à caractère personnel. Les stagiaires de l’Ecole Nationale des Sous-Officiers de Gendarmerie (ENSOG) outillés sur la question des données à caractère personnel. Le nom et le prénom, l’empreinte digitale, l’ADN, l’adresse, le numéro d’immatriculation, les photographies sont des données à caractère personnel car elles permettent d’identifier la personne physique. A l’ère du numérique la protection des données est cruciale car par elles, on peut porter atteinte à la vie privée ou détruire en une minute une réputation bâtie sur plusieurs décennies. Les principales infractions en matière de cybercriminalité sont également exposées aux pensionnaires de l’ENSOG. Il s’agit de l’arnaque aux épices bio, celui des mobiles money et des achats en ligne de même que les chantages à la webcam. Les astuces et les techniques à utiliser pour repérer ces actes de cybercriminalité ont été partagées à travers des échanges. Pour se prémunir des dangers de net, les communicateurs de la CIL et de la BCLCC invitent les futurs sous-officiers de Gendarmerie à mieux sécuriser leurs comptes en utilisant des chiffres, des caractères spéciaux et des lettres majuscules et minuscules le tout comptant au moins 8 caractères. Les pensionnaires de l’ENSOG sont aussi invités à fuir les offres trop alléchantes sur le net et toujours demander un contact physique au préalable avant d’opérer des transactions financières. Et comme rien est définitivement effacé sur internet, il faut observer une bonne hygiène numérique pour éviter d’éventuels désagréments. Bobo-Dioulasso, 29 avril 2024 (DCRP-CIL) [...]Lire la suite…
28 avril 2024La semaine nationale de la culture SNC Bobo 2024 a démarré le 27 avril 2024. La Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL) est présente à la foire organisée à cet effet. La CIL en partenariat avec la Brigade Centrale de Lutte Contre la Cybercriminalité (BCLCC) profite de l’occasion pour sensibiliser les visiteurs sur les questions de protection de données à caractère personnel et sur la cybercriminalité. Jusqu’au 5 mai 2024, la CIL est déployée à Bobo-Dioulasso sur le site de la foire de la SNC pour parler de protection de données à caractère personnel. Dans la section VIP, un stand est dédié à l’institution qui présente aux festivaliers la législation en matière de protection des données à caractère personnel. Des animateurs sont également à l’écoute des visiteurs pour leur apporter des conseils aussi divers que variés. Pour le ministre en charge de la Culture, le Grand Chancelier et les festivaliers qui ont fait le déplacement à l’ouverture de la foire au stand CIL, ce fut une opportunité de tout savoir sur la règlementation en matière de vidéosurveillance. C’est aussi une occasion pour connaitre les obligations des personnes ou structures qui collectent les données à caractère personnel de même que les droits des personnes dont les données sont collectées. Dans cette approche du public de la SNC Bobo 2024, la CIL est accompagnée par la BCLCC afin d’attirer aussi l’attention des visiteurs sur les règles de cyber-prudence. En plus de l’animation du stand, la CIL a intégré 3 conférences publics, des émissions radiophoniques et télévisées au programme de cette célébration de la SNC Bobo 2024. Bobo-Dioulasso, 28 avril 2024 (DCRP-CIL) [...]Lire la suite…
24 avril 2024Le rapport annuel d’activités 2022 de la CIL est désormais à la disposition du président de l’Assemblée Législative de Transition (ALT). Cette présentation a été effectuée ce 24 avril 2024, la présidente de la CIL, Dr Halguièta NASSA/TRAWINA a été accompagnée des commissaires et de certains techniciens. Le rapport d’activités 2022 de la CIL fait état des sensibilisations effectuées au cours de l’année 2022 qui ont touché plus de 15.000 personnes. Pour la même période, les actions de contrôle et de régulation de la Commission de l’Informatique et des Libertés sont également présentées. On note que 191 dossiers de mise en œuvre de traitement de données à caractère personnel ont été traités. Concernant la protection des citoyens dans l’exercice de leur droit en matière des données à caractère personnel, la CIL a traité en 2022 près de 600 plaintes. Ces plaintes sont en lien avec les usurpations d’identité sur les plateformes numériques, les piratages de comptes, les arnaques à la webcam, etc. Cet exercice de présentation du rapport annuel d’activités est un acte voulu par l’article 61 de la loi N°001-2021/AN du 30 mars 2021 portant protection des personnes à l’égard du traitement des données à caractère personnel. Ouagadougou, 24 avril 2024 (DCRP-CIL) Crédit Photo : DCRP-ALT  [...]Lire la suite…
23 avril 2024Une délégation de la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL) s’est rendue le 23 avril 2024 chez le ministre Edasso Rodrigue BAYALA. Il s’est agi de présenter les missions de l’institution, les perspectives et de trouver des pistes de solutions pour certaines difficultés. Conduite par la présidente de la CIL, la délégation a présenté au ministre, les missions de sensibilisation, de régulation, de contrôle et de protection que la CIL exécute au quotidien. Dr Halguièta NASSA/TRAWINA a également évoqué quelques perspectives au nombre desquelles l’organisation d’un séminaire gouvernemental, l’organisation d’un cadre de concertation des acteurs de l’écosystème du numérique, la certification de la CIL aux normes internationales. Des perspectives qui ont ouverts la voie à des sollicitations pour l’adoption de textes pour la collecte des redevances sur les pictogrammes. Les sollicitions ont concerné aussi l’appui pour obtenir l’autorisation d’acquisition de moyens roulants pour l’exécution des missions de la CIL. Autant de questions qui trouvent un écho favorable auprès du ministre de la justice, des droits humains, garde des sceaux, chargé des relations avec les institutions. Me Edasso Rodrigue BAYALA dit être disponible à accompagner la CIL pour l’atteinte de ses missions. Concernant la problématique du site de la CIL, le ministre soutient que « l’idéal serait d’avoir un siège plutôt que se déplacer d’immeubles en immeubles. » Ouagadougou, 23 avril (DCRP-CIL) [...]Lire la suite…
12 avril 2024Les commissaires de la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL) ont examiné le dossier du Centre de Recherche en Santé de Nouna (CRSN) sur les objets connectés. Ils se sont focalisés sur les points en lien avec la finalité réservée au traitement des données à caractère personnel, la sécurité et la confidentialité des données collectées. Ils ont statué également sur la durée de conservation des données, le respect des droits des personnes concernées ainsi que l’hébergement des données. Pour l’ensemble de ces points, des recommandations ont été formulées. Ouagadougou, 11 avril 2024 (DCRP-CIL) [...]Lire la suite…
12 avril 2024Deux arbres plantés pour répondre à l’appel du chef de l’Etat. Celui de faire preuve d’actes de patriotisme au cours des journées dédiées à cela. La cellule genre de la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL) joue partition par un reboisement. Cette opération a connu l’implication des agents de la CIL, accompagnés des commissaires et de la présidente. Dans son mot, Dr Halguièta NASSA / TRAWINA exhorte les initiatrices de cette action à œuvrer pour que ces arbres servent aux générations futures. Ouagadougou, 11 avril 2024 (DCRP-CIL) [...]Lire la suite…
5 avril 2024Une immersion dans les locaux de la CIL qui se termine par une sensibilisation. La Commission de l’Informatique et des Libertés CIL a reçu ce 5 avril 2024, la ligue des juristes de l’Université Nazi BONI de Bobo-Dioulasso. Après une visite des différents services, ils ont eu droit à deux (02) communications. A l’issue de ces échanges, ils ont appris comment concevoir des mots de passe forts pour leurs comptes. Ce sont des mots de passe qui comportent à la fois des lettres majuscules et minuscules, des chiffres et des signes, le tout faisant au moins huit (08) caractères. Ouagadougou, le 5 mars 2024 (DCRP-CIL) [...]Lire la suite…
28 mars 20244 structures se sont jointes à la CIL pour les journées portes ouvertes. Du 28 au 29 mars, elles exposent leurs missions ou leurs réalisations au public. Il s’agit de la Brigade Centrale de Lutte contre la Cybercriminalité (BCLCC), de la Brigade Numérique de Veille, d’Alerte et d’Assistance (BNVAA), de l’Institut Supérieur de Technologie et de Programming school. Programming school avec pour slogan : « devenir programmeur en un clic » étale les prouesses d’enfants de moins de 15 ans à la CIL. Des robots programmés qui contrôlent des feux tricolores, qui exécutent des taches spécifiques se laissent découvrir au stand de Programming School. L’Institut Supérieur de Technologie expose le fruit des recherches de ses étudiants à la CIL. Le déplacement aux journées portes ouverte vous fera découvrir la machine qui transforme les sachet plastique en carburant. Pour les personnes disposant d’engins à 2 roues, les étudiants de l’IST pourront effectuer le diagnostic complet de votre mobylette. La Brigade Numérique de Veille, d’Alerte et d’Assistance (BNVAA) se laisse découvrir à la CIL jusqu’au 29 mars 2024. Ses missions de renseignement, de sensibilisation, d’assister et d’alerter sont exposées et expliquées aux visiteurs qui font le déplacement du siège de la CIL. A chaque visiteur, les animateurs du stand BNVAA invite à installer l’application « Ma Gendarmerie BF ». Brigade Centrale de Lutte contre la Cybercriminalité (BCLCC), se laisse découvrir aux journées portes ouvertes de la CIL. En plus des visuels, des films et prospectus de sensibilisation, la BCLCC offre aux visiteurs des avis et des conseils pour éviter les discours de haine et aussi pour s’en prémunir sur les plateformes numériques. Ouagadougou, le 28 mars 2024 (DCRP-CIL) [...]Lire la suite…
27 mars 2024Le top est donné ce 27 mars 2024 au siège de la CIL. Des étudiants venus de diverses universités compétissent pour décrocher le Graal du tout premier Hackathon de la Commission de l’Informatique et des Libertés. Le challenge soumis aux compétiteurs est celui de concevoir une application mobile ou web pour la communication et la sensibilisation dans le domaine de la protection des données à caractère personnel. 72h est le délai imparti pour chaque équipe de finaliser sa conception. Les résultats sont attendus dans la soirée du 30 mars 2024. DCRP-CIL [...]Lire la suite…
27 mars 2024La Commission de l’Informatique et des Libertés en collaboration avec le Projet WURI-BF a organisé ce 27 mars 2024 un séminaire de sensibilisation au profit des autorités administratives déconcentrées et des collectivités territoriales. Quatre (04) communications ont été distillées au cours de cette rencontre qui a réuni des participants venus de six (06) régions du Burkina. Les échanges se sont axés sur l’identifiant unique, le cadre juridique, la protection de la vie privée et la responsabilité des gestionnaires de plateformes. « Whatsapp n’est pas un outil professionnel. Ce n’est pas un canal par lequel il faut envoyer les données personnelles ou confidentielles. » Tel est l’appel de M. YABRE du projet WURI-BF lors du séminaire des autorités administratives déconcentrées et des collectivités territoriales. Un appel qui cadre avec la communication de l’expert du CSC, Daniel BONZI, qui a porté sur la responsabilité des gestionnaires des plateformes comme les bloggeurs et les influenceurs. Les Gouverneurs, les Hauts Commissaires, les présidents de délégation spéciale ou leurs représentants ont également bénéficié de communication sur l’Identifiant unique. Il s’est agi de présenter l’identifiant unique sur toutes ses facettes notamment celles en lien avec la protection des données personnelles. Le cadre juridique et institutionnel de la protection des données personnelles, de même que la problématique des TIC et la protection de la vie privée ont fait l’objet d’échange à ce séminaire. Une rencontre qui a regroupé les autorités administratives déconcentrées et des collectivités territoriales des régions du Centre, de l’Est, du Nord, Centre-Est, Centre-Ouest, Centre-Sud. A l’issue de toutes ces communications, la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL) à travers sa présidente a invité les gouverneurs et autres autorités administratives déconcentrées à intégrer la CIL dans les activités qu’ils organisent. Tout comme eux, la CIL reste disponible à accompagner toute structure en matière de sensibilisation ou d’information sur la question de la protection des données à caractère personnel. Ouagadougou, le 27 mars 2024 (DCRP-CIL) [...]Lire la suite…
26 mars 2024La Commission de l’Informatique et des Libertés tient une série d’activités qui entrent dans le cadre de la 2ème Journée Nationale de la Protection des Données à caractère Personnel. Parmi ces activités, il y a la cérémonie d’ouverture intervenue le 26 mars 2024. Elle a été suivie par des panels avec plusieurs communications. La télémédecine, l’impact des objets connectés sur la confidentialité des données personnelles, la Sécurité, renseignement et le terrorisme sont quelques questions qui ont fait l’objet d’échange. La conférence publique animée par la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL) a connu plusieurs communications. Parmi elles, celles sur la sécurité et le renseignement dans un contexte de lutte contre le terrorisme a donné le top départ des communications. Des communications en lien avec le thème général de la célébration de la 2ème Journée Nationale de la Protection des Données à caractère Personnel. Ces communications ont permis de revisiter le cadre juridique et institutionnel et aussi de dégager des pistes pour que la quête de sécurité à travers le renseignement se fasse dans le respect de la vie privée. Des communications ont aussi été faites sur l’impact de l’intelligence artificielle et des objets connectés sur la confidentialité des données des utilisateurs. Deux (02) communications développées par des chercheurs burkinabè ont permis de faire le point sur quelques risques et avantages dans l’utilisation de l’Intelligence Artificielle (I.A). La conclusion retenue au terme de ces communications sur l’I.A, il ressort que c’est une opportunité mais elle doit s’appuyer sur une règlementation forte pour éviter les dérives. La question de la télémédecine s’est invitée également à la conférence publique de la 2ème édition de la Journée Nationale de la Protection des Données à caractère Personnel. Sur le sujet, les communicateurs ont relevé la nécessité pour toutes structures de santé désireuses de se tourner vers la télémédecine de mettre en œuvre des mesures de sécurité. Il s’agit notamment de limiter les accès aux données, d’autoriser uniquement l’accès que pour les données souhaitées et d’utiliser uniquement des plateformes sûres. L’ensemble de ces communications regroupées en panels sont intervenues à la suite la suite d’une cérémonie d’ouverture riche en couleur. La cérémonie d’ouverture de la 2ème Journée Nationale de la Protection des Données à caractère Personnel a connu la participation des hautes autorités du Burkina Faso. Le président de l’Assemblée Législative de Transition a patronné la cérémonie avec comme co-parrain le ministre d’Etat, ministre de la Défense et des anciens combattants et le ministre en charge de la Justice. Ouagadougou, 27 mars 2024 (DCRP-CIL) [...]Lire la suite…
26 mars 2024En marge de la célébration de la 2ème Journée Nationale de la Protection des Données à caractère Personnel, la Commission de l’Informatique et des Libertés rend hommage aux anciennes présidentes. Marguérite OUEDRAOGO / BONANE, présidente de la CIL d’Octobre 2013 à Septembre 2023, a reçu une distinction pour le dynamisme qu’elle a impulsé à la Commission de l’Informatique et des Libertés. Une distinction est aussi faite à la toute première présidente, Madame Alimatou OUATTARA / DA qui n’a pas pu effectuer le déplacement. Elle a dirigé la CIL de Novembre 2007 à Novembre 2012. Ouagadougou, 26 mars 2024 (DCRP-CIL) [...]Lire la suite…
26 mars 2024La Journée Nationale de la Protection des Données à caractère Personnel, 2ème édition, a démarré ce 26 Mars 2024 à Ouagadougou. Pour la cérémonie d’ouverture, la nécessité de renforcer la protection des données personnelles et de la vie privée a fait l’objet de rappel. En plus, des invites ont été faites pour impliquer les acteurs de l’écosystème du numérique pour des résultats plus probants. “Le développement exponentiel des TIC auquel nous assistons, nous interpelle, car bien que source d’espoir, ces TIC comportent des risques comme la cybercriminalité, la violation de la vie privée et d’autres problèmes liés à la manipulation des données personnelles.” Ces mots sont du ministre d’État, ministre de la défense et des anciens combattants lors de la cérémonie d’ouverture de la 2ème édition de la Journée Nationale de la Protection des Données à caractère Personnel. Et le Général Kassoum COULIBALY d’ajouter que tout le monde a un rôle à jouer dans la protection des données personnelles. C’est la raison de son invite à une participation aux échanges organisés par la Commission de l’Informatique et des Libertés afin de s’approprier les concepts et d’être des relais au sein des communautés en matière de protection des données à caractère personnel. Le ton de l’ouverture des activités de la 2ème Journée Nationale de la Protection des Données à caractère Personnel est donné par la présidente de la CIL, Dr Halguièta NASSA/ TRAWINA. Dans son intervention, elle a souligné le caractère capital d’accentuer la veille pour la protection des données personnelles et de la vie privée car l’environnement du numérique est en pleine évolution. Une invite qui rencontre l’assentiment de Dr Ousmane BOUGOUMA, le Président de l’Assemblée Législative de Transition qui est le patron de cette 2ème édition de la journée nationale de la protection des données à caractère personnel. Ouagadougou, 26 mars 2024 (DCRP-CIL) [...]Lire la suite…
26 mars 2024La Première chose observée ce 26 mars 2024 à la CIL est la montée des couleurs nationales. Les agents, accompagnés de la police nationale ont chanté le Ditanyè tout en hissant haut le drapeau du Burkina Faso. Un acte patriotique devenu coutume à la CIL et qui entre dans le cadre de la Journée Nationale d’Engagement Patriotique décrétée par le chef de l’Etat. Ouagadougou, 27 mars 2024 (DCRP-CIL) [...]Lire la suite…
6 mars 2024Un satisfécit total selon les participants Les travaux de la conférence internationale sur la protection des données personnelles et de la vie privée, ont pris fin dans la soirée du 10 mai 2023, sous la présidence de la présidente de la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL) madame Marguerite Ouédraogo/ BONANE. La Présidente de la CIL, a pour l’occasion, remercié les participants et les communicateurs pour la qualité des échanges lors des différentes communications données par les experts Burkinabè et internationaux. Elle a, aussi invité les populations à se rapprocher de la Commission de l’Informatique et des Libertés pour mieux s’informer sur les questions de protection de données personnelles et de la vie privée. Après deux journées de réflexion et de partage d’idées, les participants se sont engagés à contribuer davantage à la protection et à l’utilisation saine des données privées sur les plateformes numériques. DCRP/ CIL Protection des données personnelles et de la vie privée sur les plateformes numériques Plus de 500 participants   à la conférence internationale de Ouagadougou Le Directeur de Cabinet de SEM le Capitaine Ibrahim TRAORÉ, M. Anderson Médah a présidé le mardi 9 mai 2023, la cérémonie d’ouverture de la conférence internationale sur la Protection des données personnelles et de la vie privée sur les plateformes numérique, organisée par la Commission de l’Informatique et des Libertés L’initiative de la Commission de l’informatique et des Libertés d’organiser cette conférence internationale a répondu à toutes les attentes. Sa tenue dans la capitale burkinabè a permis de discuter de l’évolution des technologies et de leur impact sur les libertés, des droits fondamentaux et de la vie privée avec les acteurs du numérique. Dans son intervention, le Directeur de Cabinet, le Capitaine Anderson MEDAH, a souligné que la participation des autorités africaines de protection de données personnelles à cette rencontre, témoigne de la préoccupation des États africains à prendre en compte la question de la souveraineté numérique de leurs pays. La Présidente de la Commission de l’Information et des Libertés (CIL), Marguerite Ouédraogo/ BONANE a remercié SEM le Capitaine Ibrahim TRAORÉ, Chef de l’État pour son accompagnement dans la réussite de cette Conférence internationale. « La protection des données à caractère personnelles de nos populations sur les plateformes numériques constitue une préoccupation pour les autorités de protection de données personnelles », a indiqué Mme Ouédraogo DCRP/ CIL [...]Lire la suite…
1 février 2024La CIL se déploie à Bobo-Dioulasso La présidente de la commission de l’informatique et des libertés est à Bobo-Dioulasso pour une série d’activités. Avant d’égrener son programme, l’équipe de la CIL est allée recueillir les bénédictions et le soutien d’autorités administratives, coutumières et religieuses. L’université Nazi BONI, le chef des Bobo mandarè, la résidence de l’évêque, la communauté protestante et la communauté musulmane ont tous reçu la visite de la délégation de la CIL [...]Lire la suite…
4 janvier 2024Le Premier ministre, Dr Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla, a reçu en audience, ce mardi 02 janvier 2024, à Ouagadougou, la Présidente de la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL), Dr Halguièta Nassa/Trawina. La Présidente de la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL), Dr Halguièta Nassa/Trawina a présenté ses civilités et ses vœux de nouvel an au Chef du Gouvernement, après avoir été portée à la tête de l’institution en septembre dernier. Elle a également saisi l’occasion pour lui présenter l’institution ainsi que sa nouvelle vision et recueillir ses précieux conseils tout en sollicitant son accompagnement pour la mise en œuvre de cette vision. Le Chef du Gouvernement a exhorté la Présidente à accentuer la communication afin de mieux faire connaître la CIL et ses missions aux populations. La CIL a pour mission de protéger les droits des personnes et d’anticiper en proposant au Gouvernement toutes les mesures législatives et réglementaires de nature à adapter la protection des données à caractère personnel à l’évolution des Technologies de l’information et de la communication (TIC). DCRP/CIL [...]Lire la suite…
11 décembre 2023 La CIL et la BCLCC en campagne de masse contre la cybercriminalité La Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL) et la Brigade Centrale de Lutte Contre la Cybercriminalité (BCLCC) ont conduit conjointement une campagne de sensibilisation et de communication du 4 au 12 décembre 2O2O à Banfora, dans la région des cascades à la faveur des festivités du 11 Décembre. Pour l’occasion, des activités de sensibilisation de masse ont été déroulées pour faire connaitre les deux structures et sensibiliser contre la cybercriminalité. Les activités conjointes initiées par la CIL et la BCLCC ont connu à Banfora, un engouement particulier du public, des autorités politiques et administratives dans leur ensemble.  Cette initiative portée et soutenue par la Présidente de la CIL Mme Marguerite OUEDRAOGO BONANE et le Commandant de la BCLCC Samire Bantida YONI a permis, en plus du stand commun, du panel sur l’usage responsable des technologies de l’information et de la communication, de tenir des émissions radiophoniques pour sensibiliser les populations des différentes provinces des cascades. Plus concrètement, les émissions radiophoniques ont consisté en des jeux questions – réponses, des entretiens et une table ronde sur la problématique de la protection des données personnelles et la lutte contre la cybercriminalité au Burkina Faso. Pour les actions de sensibilisation, les équipes ont, conjointement, pendant leur séjour, fait un travail de fourmies pour faire connaitre davantage les deux structures et surtout inviter les populations à la prudence sur les réseaux sociaux et sur Internet. Après le passage du Ministre de la défense  nationale et des anciens combattants Chérif SY, le Commissaire Tibo Jean Paul TAPSOBA de la CIL et bien d’autres structures, la Présidente de la CIL, Mme Marguerite Ouédraogo a accueilli tour à tour les Ministres de la sécurité, Ousséni COMPAORE et celui de l’Habitat et de l’Urbanisme Maurice Dieudonné BONANET venus tous encourager cette initiative de sensibilisation de masse des populations sur les questions de cybercriminalité et de protection des données. « Il convient de saluer le travail de la Commission de l’Informatique et des Libertés et la Brigade Centrale de Lutte contre la Cybercriminalité pour leur initiative de protéger les citoyens tout en leur permettant d’en savoir davantage sur la protection des données, la cybercriminalité ainsi que les conseils pratiques prodigués pour un usage responsable des TIC», s’est réjoui le ministre de l’habitat et de l’urbanisme. DCRP-CIL [...]Lire la suite…
La CIL à la rencontre des futurs sous-officiers de Gendarmerie
La CIL à la rencontre des futurs sous-officiers de Gendarmerie

A l’occasion de la Semaine Nationale de la Culture, la CIL organise en marge de cette activité, des sensibilisations au profit de divers acteurs. C’est dans ce cadre que le 29 avril 2024, la Commission de l’Informatique et des Libertés a animé une conférence au profit des pensionnaires de l’Ecole Nationale des Sous-Officiers de Gendarmerie (ENSOG). Ils ont reçu des communications en lien avec les dangers nés de l’évolution du numérique, des règles de cyber-prudence et l’importance d’être un acteur de la protection des données à caractère personnel. Les stagiaires de l’Ecole Nationale des Sous-Officiers de Gendarmerie (ENSOG) outillés sur […]

La CIL à la rencontre des futurs sous-officiers de Gendarmerie
La CIL à la rencontre des futurs sous-officiers de Gendarmerie
La CIL actrice de la foire SNC Bobo 2024
La CIL actrice de la foire SNC Bobo 2024
La CIL rend compte au Président de l’ALT
La CIL rend compte au Président de l’ALT
Séance de travail entre la CIL et le ministère en charge des relations avec les institutions.
Séance de travail entre la CIL et le ministère en charge des relations avec les institutions.
4ème session ordinaire de l’année 2024
4ème session ordinaire de l’année 2024
previous arrow
next arrow